_t__20092

 

Situé à mi-chemin ente les îles d’Aix et d’Oléron, Fort-Boyard est un bâtiment conçu avant tout pour protéger la rade de l’île d’Aix et le port de Rochefort.

Le projet de construction de Fort Boyard remonte au XVII ème siècle. Dès 1666, l’achèvement par Colbert de la réalisation de l’Arsenal de Rochefort impose à cette zone une protection militaire. La France sort de la guerre de Sept ans avec l’Angleterre et la défense de nos côtes est primordiale. Mais face à de très grosses difficultés techniques, l’idée sera mainte fois repoussée.

Il faudra attendre le début du XIX ème siècle pour que le projet soit relancé. Des officiers du Génie et de la Marine ainsi que des ingénieurs remettent à Napoléon-Bonaparte un rapport. Dans ce dernier il est préconisé de bâtir sur un banc de sable et de roc un « vaisseau de pierres ».

Les travaux débutent en 1804. Mais les difficultés sont immenses, entre l’enrochement qui s’affaisse, de violentes tempêtes et la présence de l’ennemi anglais, le chantier est arrêté. Il reprend en 1809, sur les bases d’une construction moins importante, mais il sera de nouveau interrompu.

Trente ans plus tard, sous Louis-Philippe, le regain de tension entre la France et l’Angleterre donne une nouvelle impulsion à la construction du Fort. En 1848, le socle est édifié. La construction du Fort, proprement dit, va prendre  plus de dix ans.

A la fin du Second Empire, il devient une prison militaire. Au début du XX ème siècle, laissé à l’abandon, il est la proie de pillards.

En 1950, il est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des monuments historiques. Acquis dans un premier temps par un particulier, il devient finalement la propriété du Conseil Général de la Charente-Maritime. Entièrement restauré, il retrouve sa splendeur avant d’être le cadre d’un jeu télévisé connu de tous.